ensemble Yin
à propos

L'ensemble Yin, basé dans le sud de la France a été créé en 2004 par le compositeur Philippe Festou.

Dédié à la musique de création, Yin  est un ensemble qui privilégie les oeuvres autour de formes ouvertes et où l’espace architectural et acoustique rentrent en jeu lors de la création ; l’ensemble a travaillé en croisant différents médias, notamment avec la danse et l'image (cinéma et vidéo) : Festival international des musiques d'écran et  "Les instants vidéo"... L'ensemble s'est produit dans de nombreux festivals et salles en France  : festival de Céret, festival des hautes Alpes, cité de la musique de Marseille, au Pôle instrumental contemporain de Marseille (PIC), en Italie ou au Canada en collaboration avec l'ensemble Canadien de Tim Brady "Bradyworks" à Montréal... Yin a collaboré avec l'ensemble NASA du compositeur Etienne Rolin, avec le contrebassiste Barre Phillips, le saxophoniste Joël Versavaud... L’ensemble a été partenaire durant deux années avec le laboratoire de musique et informatique de Marseille (MIM) pour des créations autour des oeuvres de John Cage (2013) et Karlheinz Stockhausen (2014) et avec le GMEM (centre national de création musicale) en 2019 à Marseille pour un travail autour de "Pétrole" du compositeur Christian Sébille. 

Yin  a été soutenu par la sacem et l'institut français à Palerme en 2019 pour une collaboration avec l'ensemble Italien SIO dirigé par Alessandra Pipitone autour de créations mondiales (festival Curva minore).


Yin est soutenu par la ville de Martigues, le conservatoire de musique & danse Pablo Picasso, la sacem et l'institut français de Palerme.

Discographie : "Construction/Déconstruction" sn01 (2007) | "Musique Primale" sn02 (2009) | "Correspondances" Durance-Orkhestra (2012).

Direction artistique & musicale

 Philippe Festou 


Musiciens 

Flûtes : Danilo De Luca | Clarinettes : Benoit Philippe | Percussions : Damien Louis | Piano : Hélène Pereira | Violon : Chikako Hosoda | Violoncelle : Laetitia Pont  


Administration

 Laetitia Miclo (présidente), Veronica De Martino (trésorière),

Aki Sato (consultante graphisme).

Philippe Festou

   Directeur artistique & musical, compositeur

Né en 1970, Philippe Festou a étudié la composition instrumentale avec Régis Campo au Conservatoire national de Marseille où il a obtenu un premier prix en 2009.

Il a écrit à ce jour environ 90 oeuvres (orchestrales, de musique de chambre, opéras, oeuvres électroacoustiques (Editions Delatour, D'oz, Tempéraments) et a collaboré avec des ensembles et des solistes en France, en Allemagne, en Corée du sud, au Canada, en Italie pour des concerts, des enregistrements ou des commandes : l'ensemble MG21 (Florentino Calvo), l'ensemble Bradyworks (Montréal, Tim Brady), La nouvelle assemblée sonore d'Aquitaine (Bordeaux, Etienne Rolin), l'ensemble TIMF (Séoul, Uzong Choe), l'ensemble SIO (Palerme, Lelio Giannetto ; dir. Alessandra Pipitone), Vincent Beer Demander, Joël Versavaud, Chikako Hosoda, François Veilhan, Claire Merlet, Christian Sébille (GMEM, centre national de création musicale)...

Pour des musiques de film dans divers festivals internationaux en liens avec l'image, 
avec des improvisateurs tels Barre Phillips ou François Rossé mais aussi en partenariat avec des plasticiens, des comédiens et des compagnies de danse comme les compagnies MEAARI (Marseille) de Léa Canu-Ginoux et Giovanna Velardi (Sicile).

Multi-instrumentiste (guitare, percussions, clarinette, piano...) et improvisateur, il a aussi étudié la musique concrète avec le compositeur Michel Chion et la soprano Danièle Ors Hagen.


Elaborant l'outil du : «jeu sunétique» (éditions Delatour) ou « conscience du sonore » qui permet à tout un chacun « de ressentir une émancipation du temps musical », combinant dans une recherche permanente les divers univers du son (instrumentaux, électroacoustiques, sons ambiants), il donne une importance particulière à la notion de Silence. En 2016, à Lucca en Italie, le jury du Prix international pour l'écriture musicale non-conventionnelle, lui décerne une mention spéciale pour son second quatuor à cordes "Intervalle" qui sera ensuite créé à Séoul par l'ensemble TIMF.

Directeur artistique de l'ensemble Yin depuis 2004, il crée le concept de Kairotopie, expérimenté une première fois en 2015 dans l'opéra intermédia et spatialisé"Ti Quan"sur le toit de la cité radieuse à Marseille. Son travail de compositeur et de pédagogue inspiré par des approches philosophiques mariant pensée occidentale et asiatique, est axé plus particulièrement sur les rapports qu'induisent les mouvements sonores avec nos perceptions sensorielles.
 Le lien étroit du son avec l'architecture tient une place importante dans son écriture que les influences théâtrales et chorégraphiques nourrissent clairement.

Diplômé du centre international de musicothérapie (CIM) à Aix-en-Provence, compositeur durant 4 ans auMIM(laboratoire de musique et informatique de Marseille) rassemblant artistes créateurs et scientifiques, il a mené une recherche sur les unités sémiotiques temporelles intermédias. Régulièrement sollicité pour différents jurys de composition (conservatoires et concours internationaux), workshops, notamment sur le jeu sunétique ainsi que pour des formations en thérapies sonores pour le personnel soignant en centres hospitaliers, il est également impliqué dans le groupe de travail sur la Pédagogie et la Transmission lié au Réseau national de musique de création « Futurs Composés » à Paris.

Oeuvres éditées aux éditions d'Oz, Delatour, Tempéraments.

Hélène Pereira

Piano

Hélène Pereira se forme auprès de Christine Hartley (élève de Claudio Arrau), qui lui enseigne pendant plusieurs années l'art de jouer avec "tout son corps", privilégiant le travail sur la construction des sons par les gestes, à travers une conscience corporelle globale. Elle se perfectionne ensuite au Conservatoire d'Amiens puis avec Bernard Ringeissen au Conservatoire de Rueil-Malmaison où ellle obtient un Prix d'excellence en piano et de nombreux premiers prix de musique de chambre.

Diplômée de la Sorbonne (Master « Musique-Langues-Littérature » avec un mémoire sur la mise en musique des poèmes de Charles Baudelaire), elle accompagne alors régulièrement des récitals lyriques au Studio Théâtre de la Comédie Française, mais également les Master-Classes de Rachel Yakar, François Le Roux, Christa Ludwig... Passionnée par le mélange des arts et leur interaction, elle collabore sur de nombreux projets avec danseurs, photographes, peintres, marionnettistes, écrivains, plasticiens et affine son engouement pour l'improvisation auprès du compositeur et improvisateur François Rossé. Son engagement dans la musique de création la conduit à travailler en étroite collaboration avec de nombreux compositeurs. Elle est notamment dédicataire de plusieurs partitions.

Son disque « AZOTH » sur le label Col Legno, consacré aux pièces pour piano des compositeurs français Dominique Lemaître, François Rossé, Philippe Festou, Rey Eisen, Robert Coinel, Régis Campo et Hugues Dufourt , met en lumière la musique contemporaine pour piano.

Pianiste de l'ensemble Yin dédié à la musique de création (ensemble qui se produit sur scène dans de nombreux festivals en France et dans le monde), elle multiplie les projets musicaux dans une esthétique qui s'affranchit des siècles (de Rameau à John Cage en passant par Debussy ou encore Prokoviev) notamment avec le violoniste Jean-Christophe Selmi ou le Duo Cantilène (piano à 4 mains avec la pianiste Alise Diaz) et se produit régulièrement en France et à l'étranger.

Attachée à la transmission de son art, elle enseigne également le piano au Conservatoire de Martigues.

"Découvrir l'univers singulier et propre à chaque compositeur est ce qui me passionne et je cherche à transmettre ce qui représente pour moi un moteur insatiable : la chance pour les interprètes de pouvoir travailler avec les compositeurs (et réciproquement ) !

- Ce qui me motive est de faire vivre la musique d'aujourd'hui, d'en permettre la diffusion et participer ainsi à la sauvegarde de ce nouveau patrimoine ! Je ne souhaite pas enregistrer une énième version des Nocturnes de Chopin (même si je les ai bien sûr tous joués et appréciés) ; cela a déjà été fait et bien fait".

Danilo De Luca

Flûtes

Diplômé du Conservatoire de San Pietro a Majella de Naples, son répertoire s'étend du baroque à la musique contemporaine, avec un intérêt particulier pour la musique populaire de l'ancienne tradition de l'Italie du Sud et de la Méditerranée.

Il participe, en tant que première flûte, à de nombreux événements et manifestations culturelles organisées par diverses organisations, comme la fondation « William Walton » (sous le patronage de Sa Majesté le Prince de Galles) ou encore chez Forio d'Ischia (NA).

Il a suivi divers cours de perfectionnement avec les Maîtres Meynart Niedhermyr, Vasco Degl'Innocenti, Enzo Caroli...

Il a participé à une tournée sur le territoire italien, au sein de l'ensemble canadien de musique baroque « Vesuvius Ensemble » (Avec le ténor Francesco Pellegrino).

Selon la Nouvelle Encyclopédie illustrée de la chanson napolitaine, il fait partie des meilleurs interprètes de la musique napolitaine.

Il travaille en tant que soliste avec divers orchestres lyriques et symphoniques, comme l'« Orchestra dei Laghi » (Gallarate - Italie), « Orchestra Giovanile Italiana » (OGI) (Fiesole - Florence).

Il a joué comme flûtiste piccolo dans l' « Orchestre Symphonique de Pescara » (Italie), comme flûte solo dans l'Orchestre de l' « Accademia San Giovanni » ou encore avec l'orchestre « Collegium Philarmonicum .» 

Chikako Hosoda

Violon

Chikako Hosoda étudie à l'Université de Musique de Toho Gakuen avec Hamao Fujiwara et Koichiro Harada, 1er violon de l'illustre Quatuor de Tokyo. Elle poursuit en parallèle des études d'Arts Comparés Européens à la Faculté des Lettres de l'Université Seikei.

A la suite d'un concert de Philippe Koch en quatuor, Chikako éprouve une véritable révélation et décide de se perfectionner avec lui au Conservatoire royal de Liège en Belgique. Diplômée avec grande distinction en violon et musique de chambre, elle poursuit sa formation en recevant les précieux conseils de grands interprètes tels que G.Takacs, Alfred Brendel, les membres du Jérusalem Quartet.

Chambriste passionnée, elle intègre le Quatuor Tana en 2010, donne de nombreux concerts dans le monde entier, participe à des festivals tels que La Folle Journée de Nantes, Ars Musica, le Festival de Verbier ou celui d'Aix-en-Provence.

Courant 2014, Chikako Hosoda s'éloigne du Quatuor Tana et collabore avec le Quatuor Alfama. A partir de septembre 2015 elle intègre le Quatuor Isasi pour de nouveaux horizons musicaux. 

Parallèlement à son activité d'interprète, Chikako Hosoda est une musicienne engagée dans divers projets à la fois sociaux et artistiques du Festival d'Aix-en-Provence, faisant découvrir la musique à un public différent, créant la rencontre entre générations et cultures très contrastées. Chikako Hosoda enseigne le violon au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Benoît Philippe

Clarinettes

Après avoir fait ses études musicales et universitaires ponctuées par des prix de Conservatoire en clarinette et musique de chambre ainsi que par une licence de musicologie, il s'oriente rapidement vers l'enseignement de son instrument.

Il obtient son diplôme d'état de professeur de clarinette puis devient lauréat du concours d'assistant territorial spécialisé d'enseignement artistique ; il enseigne aujourd'hui en tant que titulaire au Conservatoire de Musique et de Danse de Martigues ainsi qu'à l'Ecole de Musique de Simiane- Collongue.

Durant sa formation d'instrumentiste, il participe à un certains nombres de classes de Maîtres avec notamment Michel Arrignon, Anthony Pay ou bien encore Alain Damiens et Jacques Di Donato.

 Plus tard, en tant qu'enseignant, il suit de nombreux stages de formation continue pour mieux appréhender le métier de pédagogue : ces formations tournent autour du corps du musicien et de sa posture, autour de l'improvisation, de la pédagogie de groupe, de la découverte des musiques et danses traditionnelles, les logiciels de musique et leurs applications en pédagogie musicale...

Parallèlement à son métier d'enseignant, il pratique son instrument dans plusieurs formations. Depuis 2004, il joue très régulièrement lors de la saison d'opérettes du Théâtre de l'Odéon à Marseille ; il intègre ensuite l'Orchestre Philharmonique du Pays d'Aix, et rejoint l'ensemble à Vent du Lacydon.

Très attiré par les différents courants de la musique contempraine, il intègre l'ensemble Yin en 2016. 

Laetitia Pont

Violoncelle

Nourrie de musiques de l'époque baroque à nos jours, classique, jazz, chanson française, Laetitia Pont a fait ses études musicales aux Conservatoires de Montpellier et d'Aix-en-Provence et y a obtenu deux « Premier Prix » (DEM) en violoncelle et Formation Musicale.

Depuis, un Diplôme d'Etat d'enseignement du violoncelle en poche, elle enseigne le violoncelle au Conservatoire de Martigues ou dans les Ecoles de Musique du Pays d'Arles et d'Eyguières.

Chercheuse curieuse, elle travaille régulièrement en collaboration avec des danseurs et compositeurs pour des projets transversaux, d'improvisation et de création.

Sur scène, on la retrouve autant dans les contextes de la chanson (Les Evadées), qu'en orchestres symphoniques (ensembles Giocoso ou Tomasi dernièrement) ou encore dans diverses formations de musique de chambre (principalement en sonate avec piano au sein du Duo Esquisses) et avec l'ensemble Yin pour ce qui est de la musique de création..

Damien Louis

Percussion

Il suit un cursus musical ou il découvre l'immense diversité des percussions et des styles allant du  jazz aux musiques orchestrales, contemporaines et traditionnelles.
Il s'est produit lors de nombreux concerts et festivals en France et à l'étranger avec des ensembles dédiés à la création : l'ensemble Symblema Percussions, l'ensemble vocal Ad Fontes,  l'ensemble Musique Présentes, la compagnie 1.618 et l'ensemble Yin.
Il obtient le diplôme d'état d'enseignement artistique en 2005 et développe sa pédagogie au conservatoire de musique et de danse de Martigues.

Particulièrement influencé par les musiques d'aujourd'hui, son univers musical est teinté par les sonorités de compositeurs comme John Cage, Vinko Globokar, Jean Pierre Drouet ou Iannis Xenakis ouvrant son expériences depuis l'interprétation d'oeuvres jusqu'à l'improvisation libre.